Accueil › › L'actualité du mémorial › Prochainement

Prochainement

Saison culturelle 2017

Après une année 2016 riche en évènements et avec pour point d'orgue l'exposition consacrée au cinéma, le Mémorial Charles de Gaulle vous propose une année 2017 qui sera tout aussi riche en expositions et en évènements.

 

 

 

 

 

L'arrivée des "Boys" de Pershing

Du 3 mars au 9 avril 2017

Cette exposition proposera un parcours spectaculaire et émouvant dans les quotidien de ces soldats américains arrivés en France durant la Grande Guerre. Après un long travail de recherche, l'Association pour le souvenir de l'AEF et l'Association US Tank Corp ont rassemblé une extraordinaire galerie de témoignages par l'objet et l'anecdote. 
D'objets en anecdotes, les visiteurs voyageront donc dans le quotidien de l'arnée américaine. Le tout sera complété par de nombreuses photographies et films d'époque.
Parmi les objets qui seront présentés, se trouvera une veste originale et identifiée provenant d'un chauffeur du Grand Quartier Général américain à Chaumont, une photographie originale et signée par le général Pershing lui-même, le masque à gaz du capitaine Sereno Brett, bras droit de Patton et instructeur à l'école des tanks, le havresac du célèbre astronome américain Joel Metcalf ou encore un authentique lit de camp de l'armée américaine.

 

 

Des champions au service de la France, l'idéal sportif dans les années 60.

Du 12 mai au 24 septembre 2017

Leurs noms sont restés gravés à jamais dans nos mémoires collectives. Ils se nomment Michel Jazy, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Alain Calmat, Christine Caron, Colette Besson, Jean-Claude Killy, Just Fontaine, Raymond Kopa, Marielle et Christine Goitschel. 
Durant les années 60, chacun dans son sport respectif, aura fait rêver et vibrer tout un pays derrière lui. Par leurs exploits et leur palmarès, ils sont devenus les symboles et les porte-étendards de la grandeur d'une France forte et victorieuse.
Des Jeux olympiques de Rome en 1960 à ceux de Mexico huit ans plus tard, en passant par les championnats de France de football, les Tours de France, le pays a aussi bien connu l'amertume des défaites que l'euphorie des victoires, les espérances et les désillusions.

 

 

Spectacle son et lumière "Génération De Gaulle" 
 
Du 18 juin au 31 août 2017
 
Le spectacle "Génération De Gaulle" qui sera projeté sur la Croix de Lorraine du 18 juin au 31 août mettra à l'honneur le cinéma, la radio et la télévision des années 60 afin de présenter l'évolution de la société française à travers ces trois médias populaires.
Dans les années 60, le cinéma occupe une place considérable dans la société française. Les productions américaines, britanniques, italiennes remportent beaucoup de succès auprès du public hexagonal tandis que le cinéma français voir déferler une Nouvelle Vague.
Au même moment, les Yé-Yés arrivent en force sur les ondes radiophoniques apportant  à la génération du baby-boom des airs nouveaux vénus d'Amérique comme le rock, le twist et le madison. Les tourne-disques et les juke-box favorisent les tubes dans les bars et les surprises-parties.
Durant cette même période, les ventes de téléviseurs s'envolent. Dès le début de sa présidence, Charles de Gaulle comprend que la télévision peut le rapprocher des Français. Si l'information reste sous le contrôle étroit du pouvoir, les programmes se diversifient avec l'avènement des feuilletons, des jeux, des émission religieuses et des émissions jeunesse.
 
 

A table avec le général de Gaulle:
dix ans de menus présidentiels (1959-1969)

Du 20 au octobre au 30 décembre 2017

De tous les traités, de toutes les alliances et les repas familiaux, les menus sont restés des témoins muets et discrets. Grâce à cette exposition, c'est une face méconnue du général de Gaulle qui sera mise à l'honneur à travers les menus élaborés à la faveur des déjeuners ou dîners officiels offerts à ses hôtes au palais de l'Elysée durant les dix années de sa présidence. Aux menus destinés à des repas privés, s'ajouteront ceux correspondant aux repas donnés dans les résidences officielles, telles que le palais de Versailles, Trianon-sous-Bois, le château de Champs-sur-Marne, ou dans les ambassades.
Autour de ces menus seront présentés des plans de tables, tel que celui se rapportant au dîner du prince Rainier et de la princesse Grace à l'Elysée en 1959 ou celui relatif au dîner du couple Kennedy au palais de Versailles en 1961.




Restez informés en vous abonnant
à notre lettre d’information :

 
 
Fermer